Divina Frau Meigs

Divina Frau Meigs

Divina Frau Meigs

 

Divina Frau-Meigs est professeur à l’université Sorbonne nouvelle. Boursière Fulbright et Lavoisier,  elle est diplômée de l’université de la Sorbonne, de l’université de Stanford (Palo Alto) et de l’Annenberg School for Communications (université de Pennsylvanie à Philadelphie). Sociologue des médias, elle est spécialiste des questions de réception et d’usage des technologies de l’information et de la communication. Elle détient la chaire UNESCO « savoir-devenir à l’ère du développement numérique durable : articuler usages et apprentissages pour maîtriser les cultures de l’information ».  Elle préside l’association Savoir*Devenir (www.savoirdevenir.net), adossée à cette même chaire.

En matière de recherche, elle pilote le projet ANR  TRANSLIT (www.translit.fr) qui réfléchit à la trans-littératie (la convergence de l’éducation aux médias, à l’information et à l’informatique). Elle supervise la mise en œuvre du projet européen ECO (www.ecolearning.eu) qui met en place des MOOC (Cours massivement ouverts en ligne) sur « les fondamentaux du numérique » dans six pays. Elle co-dirige également le projet Erasmus + ECFOLI, qui vise la résolution de conflits à travers l’usage des médias et du patrimoine culturel dans des zones en conflit (Chypre, Palestine,…).

Outre de nombreux articles dans des revues nationales et internationales et une vingtaine d’ouvrages, elle développe sa théorie personnelle des médias comme artefacts cognitifs qui affectent les processus de socialisation des jeunes dans ses dernières monographies, Media Matters in the cultural contradictions of the information society. Towards a human rights-based governance (Presses du Conseil de l’Europe, 2011), Socialisation des jeunes et éducation aux médias. Du bon usage des contenus et comportements à risque  (Eres, 2011) et Penser la société de l’écran. Dispositifs et usages (Presses de la Sorbonne nouvelle, 2011). Elle a dirigé en anglais plusieurs collectifs sur la géo-politique de l’Education aux Médias et de l’Internet Mapping Media Education Policies Worldwide (Alliance des Civilisations, 2009), From NWICO to WSIS (Intellect, 2012), La gouvernance d’Internet (RFEA 2013) et Public Policies on Media and Information Literacy in Europe : cross-country comparisons (Routledge, 2017).

Sur ces thèmes de recherche, elle est experte à l’UNESCO, la Commission Européenne, le Conseil de l’Europe et auprès d’autres instances gouvernementales en France (CSA, ministère de l’éducation, de la culture, …) et dans d’autres pays (Brésil, Egypte, Maroc, Uruguay…).   Elle promeut les médias en relation aux droits de l’homme et à l’éthique et a contribué à l’élaboration des récentes recommandations européennes sur l’éducation aux médias, l’autonomie des jeunes sur les réseaux, la dignité humaine dans l’environnement médiatique et l’Internet des Citoyens.  Au plan associatif, elle a été vice-présidente de l’AIERI/IAMCR (Association Internationale d’Etudes et Recherches en Information-communication, 2002-2008) et a dirigé la section « Recherche en Education aux Médias » (2009-2016).  Elle est membre fondateur et élue au bureau de la European Communication Research and Education Association (ECREA, 2008-2012).  Elle est membre fondateur de l’Alliance Globale des Partenariats en Education aux Médias et à l’Information (GAPMIL) et en préside le chapitre Europe

ORGANIZAN

COLABORAN